Actions solidaires sur Dion

Repas à Dion

Hier nous avons passés une super après midi avec trois migrants venus d’Afghanistan, 19, 21 et 24 ans.
Nous leur avons proposés un repas précédé d’un apéro à la César: « Quel serait leur souhait du moment » ? Moment super touchant, l’un voulant trouver la paix en lui, l’autre pouvoir finir ses études en Belgique et le troisième pouvoir renouveler son contrat de travail de couvreur qui bientôt se terminera. Et puis dans une super ambiance, nous avons partagé un repas… avec des baguettes et des jeux. Belle expérience de partage de leurs souhaits, de leurs parcours pour arriver jusqu’en Belgique, ils leur a fallu une année et des fois un pays à traverser à pieds ! Ce sont des jeunes magnifiques, plein de vie.

Aide dans une structure de douches et lavoir pour migrants et démunis.

Le samedi 22 février avec deux personnes des groupes de Bruxelles et Dion, nous sommes allées dans une structure qui propose aux migrants de prendre une douche, de laver leur linge. Ils leurs proposent aussi des vêtements et de la soupe et des tartines à midi.
Pour une première expérience à cet endroit, j’ai été particulièrement touchée de la gentillesse de part et d’autre, c’est à dire des bénévoles mais aussi des migrants. Ce fut un bel échange, un beau service et la prochaine fois j’espère pouvoir parler plus avec eux, peut-être au moment où ils mangeront.

 

Actions solidaires sur Vaugedin LUÇAY-LE-MÂLE

Repas et Loto avec une famille turque et gabonaise.

À 2 voitures nous sommes allés chercher les 7 personnes que la secrétaire du CADA nous avait confiées. Après la présentation rituelle (chacun écrit son prénom et le prononce) les questions et les envies de partager se suivent. Aussitôt Hayan prend son traducteur et nous situe leur situation. Pendant ce temps avec Élysée nous allons chercher dans le tiroir à trésors un jeu qui l’attire : des gros « clipo ». Les grands enfants sont plutôt réservés mais la maman est plus communiquante. Le repas préparé par Pascale semble convenir à chacun.
Un vestiaire improvisé dans le petit salon intéresse les 2 mamans.
Ensuite le LOTO, animé avec enthousiasme, par Patrick peut commencer. Parfois, il y a besoin d’aide pour vérifier les nombres annoncés : 15 ,72, 87,.. L’entraide entre les filles et les adultes fonctionne bien. Chaque ligne ou colonne complète donne droit à un lot : « le lot de LauLau » à tirer dans un sac, applaudissements et satisfaction. La soirée se poursuit et les surprises sont accueillies à grands renforts de cris et de bonne humeur. Quand c’est un homme qui se retrouve avec une trousse de maquillage il l’échange volontiers avec une boîte de chocolats par exemple. Les réserves du début disparaissent. La joie est de la partie pour tous.
Soirée chaleureuse où on oublie tout.

Actions solidaires sur Montélimar

Action solidarité auprès du CADA du groupe de Montélimar, janvier 2020

Promenade dans le vieux village de Rochemaure et son château féodal avec vue sur la vallée du Rhône.
Puis promenade sur la passerelle himalayenne de Rochemaure qui permet de traverser le Rhône.
Puis partage de gâteaux et boissons chez un membre du Rais.
Et tout au long, discussions conviviales entre migrants et membres de notre association RAIS

Actions solidaires sur Dijon

Aide alimentaire aux Sans Domicile Fixe

Nous nous sommes réparties la réalisation de soupes faites maison et de boissons chaudes + madeleines.
Nous sommes parties dans le centre ville, en deux groupes à la rencontre de SDF pour leur distribuer nos denrées. Nous avons arpentées les rues à leur rencontre, croisant le Samu social.
C’est à la gare que nous avons rencontrées 2 personnes (1 femme d’une cinquante d’année et 1 jeune d’une trentaine d’année) qui sont venues vers nous et qui ont accepté nos soupes et notre café. Il s’en est suivi un temps d’échange.

Actions solidaires sur Valence

Vestiaire solidaire du 5 décembre 2019 pour le CADA de Valence.

40 participants demandeurs d’asile. Tri de vêtements et chaussures par chacun et ensemble organisation et tenue du vestiaire.

Action de février 2020 à LA ROCHE DE GLUN

Chaque membre de notre groupe aidant a apporté quelque chose même ceux qui n’ont pu être présent pour la ballade.
5 adultes + 10 enfants et ados comme participants demandeurs d’asile.

Il nous a fallu 1h pour rassembler les inscrits et ceux qui ont souhaité venir au dernier moment (nous avions de la place dans nos voitures pour les accueillir).
Nous avons fait le tour du bassin des Musards (courte promenade) mais en prenant notre temps pour observer et donner du pain et des pluches aux canards, ragondins et cygnes.
Les enfants et ados ont également joué sur les aires proposant balançoires et toboggans…
Nous les avons ensuite accueillis chez l’un de nous pour un goûter que nous leur avons offert et pendant lequel il régnait un silence plein d’une réjouissance partagée dans une intimité chaleureuse et pudique, une harmonie respectueuse, une confiance et le partage serein ‘un moment de vie. Ils ont été très touchés et n’ont cessé de nous remercier. Pendant le trajet voiture, des femmes nous ont confié des douleurs vécues dans leurs pays et en France aussi, nous en avons été également très touché(e)s.